Auto entrepreneur et Chômage: 4 démarches à faire pour cumuler les deux

par | Mar 22, 2024 | Lancer son entreprise

auto entrepreneur et chomage
Auto entrepreneur et Chômage: 4 démarches à faire pour cumuler les deux

Vous êtes auto-entrepreneur en France et vous vous interrogez sur vos droits en matière de chômage ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment le statut d’auto-entrepreneur peut influencer vos indemnités chômage et quelles sont les démarches à suivre pour concilier ces deux situations (auto entrepreneur et chomage).

Que vous soyez déjà auto-entrepreneur ou que vous envisagiez de le devenir, il est essentiel de comprendre vos droits afin de prendre les bonnes décisions.

Sommaire

Principales conclusions à retenir :

  • Le statut d’auto-entrepreneur peut avoir un impact sur votre éligibilité aux indemnités chômage.
  • Il est possible de cumuler l’activité d’auto-entrepreneur et les indemnités chômage, sous certaines conditions.
  • Les démarches administratives pour devenir auto-entrepreneur doivent être suivies avec attention afin de ne pas compromettre vos droits au chômage.
  • Vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur peuvent influencer le montant de vos indemnités chômage.
  • Tout changement de situation en tant qu’auto-entrepreneur peut avoir un impact sur le versement de vos indemnités chômage.

Le régime micro-entrepreneur

Dans cette section, nous expliquerons en détail le régime micro-entrepreneur, qui est le statut dont relève l’auto-entrepreneur, et comment il se concilie avec le chômage.

Le régime micro-entrepreneur, également connu sous le nom de régime auto-entrepreneur, est un statut simplifié pour les petites entreprises en France. Ce régime a été créé pour encourager l’entrepreneuriat et faciliter les démarches administratives.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez des avantages suivants :

  • Une gestion simplifiée : Vous n’avez pas besoin de tenir une comptabilité complexe et vous pouvez bénéficier d’une déclaration et d’un paiement simplifiés de vos impôts et cotisations sociales.
  • Une sécurité sociale simplifiée : Vous êtes affilié au régime social des indépendants (RSI) en tant qu’auto-entrepreneur, ce qui vous donne droit à une couverture sociale.
  • Une responsabilité limitée : En tant qu’auto-entrepreneur, vous n’êtes responsable qu’à hauteur de votre patrimoine personnel, ce qui réduit les risques en cas de dettes.

Cependant, vous devez prendre en compte la compatibilité entre le statut d’auto-entrepreneur et le chômage. Le statut d’auto-entrepreneur peut avoir un impact sur vos droits aux indemnités chômage. Il est important de comprendre les règles et conditions spécifiques qui s’appliquent au cumul du statut d’auto-entrepreneur et des indemnités chômage.

La prochaine section abordera en détail les démarches administratives pour devenir auto-entrepreneur et comment cela peut affecter votre situation de chômage.

Les démarches administratives pour devenir auto-entrepreneur

Pour démarrer votre activité en tant qu’auto-entrepreneur, vous devrez effectuer certaines démarches administratives. Ces étapes sont essentielles pour officialiser votre statut et vous permettre de bénéficier de certains avantages, tout en prenant en compte les implications sur votre situation de chômage.

Tout d’abord, vous devrez choisir un code APE (Activité Principale Exercée) qui correspond à votre activité professionnelle. Ce code détermine la classification de votre entreprise et est nécessaire pour la création de votre auto-entreprise.

Ensuite, vous devrez vous rendre sur le site officiel de l’administration française pour créer votre auto-entreprise. Vous devrez remplir un formulaire en ligne avec vos informations personnelles, telles que votre nom, votre adresse, votre numéro de sécurité sociale, etc.

Une fois que vous aurez rempli le formulaire, vous recevrez un numéro SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises) et un numéro SIRET (Système d’Identification du Répertoire des Établissements). Ces numéros sont essentiels pour l’immatriculation de votre auto-entreprise.

Inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

En fonction de votre activité, vous devrez peut-être vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Cette étape concerne principalement les auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale ou artisanale. Si votre activité est de nature libérale, cette étape ne sera pas nécessaire.

Pour vous inscrire au RCS, vous devrez fournir plusieurs documents, tels que votre pièce d’identité, un justificatif de domicile, une copie de votre déclaration de début d’activité, etc. Vous devrez également vous acquitter de frais d’inscription qui varient en fonction de votre activité et de votre région.

La déclaration de début d’activité et le régime fiscal

Une fois que vous aurez effectué toutes les démarches précédentes, vous devrez effectuer une déclaration de début d’activité auprès des organismes sociaux et fiscaux compétents. Cette déclaration permettra de vous enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur et de choisir le régime fiscal qui vous convient.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pourrez généralement bénéficier du régime micro-fiscal et du régime micro-social simplifié. Ces régimes sont adaptés aux petites entreprises et vous permettent de bénéficier de certaines simplifications comptables et fiscales.

Pendant que vous effectuez ces démarches, il est important de garder à l’esprit l’impact sur votre situation de chômage. En tant qu’auto-entrepreneur, vous pourriez être amené à percevoir des indemnités chômage tout en développant votre activité. Il est donc essentiel de vous renseigner auprès de Pôle Emploi pour connaître les règles spécifiques et les démarches à suivre dans ce cas.

En résumé, devenir auto-entrepreneur nécessite de suivre certaines démarches administratives. Il est important de choisir un code APE, de s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés si nécessaire, de procéder à la déclaration de début d’activité et de choisir le régime fiscal adapté. N’oubliez pas de prendre en compte l’impact sur votre situation de chômage et de vous renseigner sur les démarches spécifiques pour cumuler votre activité d’auto-entrepreneur avec les indemnités chômage.

Cumul auto entrepreneur et chômage

Dans cette section, nous aborderons les conditions et restrictions liées au cumul de l’activité d’auto-entrepreneur et des indemnités chômage.

De nombreux demandeurs d’emploi se tournent vers le statut d’auto-entrepreneur pour développer leur activité tout en bénéficiant des avantages du chômage. Il est important de comprendre les règles et les modalités de cumul afin de ne pas compromettre vos droits aux indemnités chômage.

Les conditions à respecter pour cumuler auto-entrepreneur et chômage

Pour cumuler votre activité d’auto-entrepreneur avec le chômage, vous devez respecter certaines conditions :

  • Continuer à rechercher activement un emploi : Vous devez demeurer inscrit comme demandeur d’emploi et effectuer les démarches nécessaires pour trouver un travail salarié.
  • Respecter les seuils de revenus autorisés : Le cumul est possible tant que vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur n’excèdent pas certains plafonds fixés par Pôle Emploi.

Il est essentiel de déclarer vos revenus d’auto-entrepreneur à Pôle Emploi chaque mois. En fonction de vos revenus, le montant de vos indemnités chômage peut être réduit ou suspendu.

Les restrictions à prendre en compte

En tant qu’auto-entrepreneur, il y a certaines restrictions dont vous devez être conscient :

  • Impossibilité de cumuler certaines aides : Certains dispositifs d’aide au chômage, tels que l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) ou l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE), ne peuvent pas être cumulés avec le statut d’auto-entrepreneur.
  • Conséquences sur vos droits aux indemnités chômage : Si vos revenus d’auto-entrepreneur dépassent les seuils autorisés, vos indemnités chômage peuvent être suspendues ou réduites. Il est important de bien calculer vos revenus et d’anticiper toute incidence sur vos droits.

Il est recommandé de se renseigner auprès de Pôle Emploi et de consulter un expert en droit du travail pour comprendre précisément les conditions et restrictions liées au cumul auto-entrepreneur et chômage.

En somme, le cumul de l’activité d’auto-entrepreneur avec les indemnités chômage est possible sous certaines conditions et restrictions. Il est crucial de respecter ces règles pour bénéficier pleinement de vos droits aux indemnisations tout en développant votre activité en tant qu’auto-entrepreneur.

Conditions pour cumuler auto-entrepreneur et chômage Restrictions à prendre en compte
Continuer à rechercher activement un emploi Impossibilité de cumuler certaines aides
Respecter les seuils de revenus autorisés Conséquences sur vos droits aux indemnités chômage

Cumul auto entrepreneur chômage

Les droits au chômage en tant qu’auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez de certains droits en matière de chômage qui vous permettent de percevoir des indemnités tout en poursuivant votre activité. Voici ce que vous devez savoir :

1. Le maintien de vos droits au chômage

Lorsque vous devenez auto-entrepreneur, vos droits au chômage ne sont pas automatiquement suspendus. Vous pouvez continuer à percevoir vos indemnités tout en exerçant votre activité, à condition de respecter certaines conditions prévues par Pôle Emploi.

« En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez le droit de cumuler vos revenus d’activité avec vos indemnités chômage, tant que vos revenus mensuels ne dépassent pas un certain plafond. Cela vous permet de bénéficier d’une certaine sécurité financière pendant la phase de lancement de votre entreprise. » – Pôle Emploi

Il est important de noter que le montant de vos indemnités sera ajusté en fonction de vos revenus d’activité en tant qu’auto-entrepreneur. Plus vos revenus augmentent, plus le montant de vos indemnités diminuera.

2. Les droits sociaux liés au chômage

En tant qu’auto-entrepreneur, vous continuez également à bénéficier de certains droits sociaux liés au chômage. Vous conservez votre couverture sociale, y compris l’accès aux soins de santé et aux prestations familiales.

De plus, en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez bénéficier de l’assurance maladie et maternité de la Sécurité sociale pour les travailleurs indépendants. Cela vous permet de continuer à bénéficier des avantages de l’assurance maladie et de la protection sociale, même si vous ne percevez pas d’indemnités chômage pendant une période donnée.

3. Les démarches administratives à suivre

Pour bénéficier de ces droits au chômage en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez effectuer certaines démarches administratives. Vous devez informer Pôle Emploi de votre statut d’auto-entrepreneur et leur fournir toutes les informations nécessaires sur votre activité.

Il est également recommandé de tenir à jour vos déclarations de chiffre d’affaires et de revenus mensuels, afin de faciliter le calcul de vos indemnités chômage et d’éviter tout problème ultérieur.

4. Les restrictions et limitations

Il est important de noter qu’il existe certaines restrictions et limitations lorsqu’il s’agit de cumuler l’activité d’auto-entrepreneur avec les indemnités chômage. Par exemple, si vous exercez une activité indépendante à plein temps pendant une période prolongée, vous pourriez perdre vos droits au chômage.

De plus, si vos revenus d’activité dépassent un certain seuil, vous pourriez ne plus être éligible aux indemnités chômage.

Il est donc essentiel de bien comprendre ces restrictions et limitations, et de vous conformer aux règles établies par Pôle Emploi pour éviter toute perte de droits.

5. Les avantages du statut d’auto-entrepreneur

Malgré ces restrictions, le statut d’auto-entrepreneur offre des avantages significatifs. Il vous permet de démarrer votre propre entreprise, de travailler à votre rythme et de développer vos compétences professionnelles.

De plus, en tant qu’auto-entrepreneur, vous avez la liberté de choisir les missions qui vous intéressent et de fixer vos propres tarifs. Cela vous offre une flexibilité et une autonomie que vous ne trouverez peut-être pas dans d’autres formes d’emploi.

Avantages Inconvénients
Flexibilité et liberté dans le travail Perte potentielle des indemnités chômage
Possibilité de développer votre propre entreprise Restrictions et limitations liées au cumul avec le chômage
Gestion de votre propre emploi du temps Adaptation nécessaire aux fluctuations des revenus

Les revenus de l’auto-entrepreneur et le calcul des indemnités chômage

Lorsque vous exercez en tant qu’auto-entrepreneur, vos revenus peuvent avoir un impact sur le montant des indemnités chômage auxquelles vous avez droit. Il est important de comprendre comment ces revenus sont pris en compte dans le calcul de vos indemnités.

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que les revenus que vous déclarez en tant qu’auto-entrepreneur sont pris en considération pour déterminer vos indemnités chômage. Ces revenus incluent le chiffre d’affaires que vous générez grâce à votre activité, qu’il s’agisse de ventes de produits ou de prestations de services.

Le calcul des indemnités chômage tient compte de vos revenus mensuels moyens en tant qu’auto-entrepreneur. Plus vos revenus sont élevés, plus le montant des indemnités peut être réduit.

Il existe différents modes de calcul pour déterminer l’impact de vos revenus d’auto-entrepreneur sur vos indemnités chômage, notamment :

  1. Le système de l’Allocation Journalière de Recherche d’Emploi (ARE) : dans ce cas, vos revenus d’auto-entrepreneur sont déduits intégralement de vos indemnités chômage.
  2. Le système de l’ARE progressive : dans ce cas, une partie de vos revenus d’auto-entrepreneur est prise en compte dans le calcul de vos indemnités chômage, mais cela entraîne une réduction proportionnelle du montant des indemnités.

Il est important de noter que ces modes de calcul peuvent varier en fonction de votre situation et des règles en vigueur. Il est donc recommandé de vous renseigner auprès de Pôle Emploi ou d’un conseiller pour connaître précisément l’impact de vos revenus d’auto-entrepreneur sur vos indemnités chômage.

En résumé, vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur peuvent affecter le montant des indemnités chômage que vous percevez. Il est crucial de bien comprendre comment ces revenus sont pris en compte dans le calcul des indemnités afin d’éviter toute confusion ou mauvaise estimation.

Paramètres Impact sur les indemnités chômage
Revenus d’auto-entrepreneur élevés Réduction du montant des indemnités
Allocation Journalière de Recherche d’Emploi (ARE) Revenus d’auto-entrepreneur déduits intégralement des indemnités
ARE progressive Réduction proportionnelle du montant des indemnités en fonction des revenus d’auto-entrepreneur

Il est recommandé de bien se renseigner sur les règles spécifiques en vigueur et de consulter un conseiller pour estimer au mieux l’impact des revenus en tant qu’auto-entrepreneur sur les indemnités chômage.

Les changements de situation en tant qu’auto-entrepreneur et leur impact sur les indemnités chômage

Dans cette section, nous aborderons les différentes situations particulières où votre statut d’auto-entrepreneur peut changer et comment cela peut influencer le versement de vos indemnités chômage. Il est important d’être conscient des conséquences que les changements de situation peuvent avoir sur vos droits au chômage.

Les changements de situation susceptibles d’affecter vos indemnités chômage incluent :

  1. La modification de votre activité en tant qu’auto-entrepreneur
  2. Le passage d’une activité à temps partiel à plein temps
  3. La cessation de votre activité d’auto-entrepreneur

Lorsque vous modifiez votre activité en tant qu’auto-entrepreneur, cela peut influencer le montant des indemnités chômage que vous percevez. Si vous augmentez vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur, cela peut entraîner une réduction de vos indemnités ou même leur suppression si vous dépassez le plafond de revenus autorisé.

De même, si vous décidez de passer d’une activité à temps partiel à une activité à plein temps en tant qu’auto-entrepreneur, cela peut avoir un impact sur vos indemnités chômage. Vous devrez informer Pôle Emploi de ce changement de situation et cela peut entraîner une réévaluation de vos droits au chômage.

Enfin, si vous décidez de cesser complètement votre activité d’auto-entrepreneur, vous devrez également en informer Pôle Emploi. Cela peut entraîner une suppression immédiate de vos indemnités chômage, sauf si vous remplissez les conditions pour bénéficier de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) sous certaines conditions spécifiques.

Il est essentiel de tenir compte de ces changements de situation et de communiquer régulièrement avec Pôle Emploi pour vous assurer que vous respectez les obligations et les conditions liées à votre statut d’auto-entrepreneur et à vos droits au chômage.

Changement de situation Impact sur les indemnités chômage
Modification de votre activité en tant qu’auto-entrepreneur Peut entraîner une réduction ou une suppression des indemnités en fonction du montant des revenus générés
Passage d’une activité à temps partiel à plein temps Peut entraîner une réévaluation des droits au chômage
Cessation de votre activité d’auto-entrepreneur Peut entraîner une suppression immédiate des indemnités, sauf dans le cas de l’allocation de retour à l’emploi (ARE)

N’oubliez pas que chaque cas est unique, il est donc recommandé de consulter Pôle Emploi ou un professionnel compétent pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation spécifique.

Dans la prochaine section, nous aborderons les démarches à suivre pour cumuler votre activité d’auto-entrepreneur avec le chômage, ainsi que les conditions et les obligations à respecter.

Les démarches pour cumuler auto-entrepreneur et chômage

Lorsque vous êtes auto-entrepreneur et que vous êtes également inscrit au chômage, il est possible de cumuler ces deux activités. Cependant, cela nécessite de suivre certaines démarches administratives afin de rester en conformité avec les règles en vigueur. Voici les étapes à suivre pour cumuler votre statut d’auto-entrepreneur et vos indemnités chômage :

  1. Informez votre agence Pôle Emploi : Tout d’abord, informez votre conseiller Pôle Emploi de votre intention de devenir auto-entrepreneur. Vous devrez leur fournir des documents attestant de votre activité et de vos revenus potentiels en tant qu’auto-entrepreneur. Cette démarche est importante pour éviter toute interruption du versement de vos indemnités chômage.
  2. Souscrivez à une assurance responsabilité civile professionnelle : En tant qu’auto-entrepreneur, il est recommandé d’avoir une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir d’éventuels préjudices causés à vos clients. Cela peut également être une condition requise par Pôle Emploi pour cumuler votre activité d’auto-entrepreneur avec le chômage.
  3. Gérez vos revenus d’auto-entrepreneur en fonction de vos indemnités chômage : Il est important de bien gérer vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur afin de ne pas dépasser le plafond autorisé pour recevoir des indemnités chômage. Informez-vous sur les seuils de revenus à ne pas dépasser pour éviter tout impact sur vos prestations.
  4. Effectuez vos déclarations trimestrielles de chiffre d’affaires : En tant qu’auto-entrepreneur, vous devez effectuer des déclarations trimestrielles de votre chiffre d’affaires à l’administration fiscale. Ces déclarations sont essentielles pour le calcul de vos cotisations sociales et pour justifier de votre activité auprès de Pôle Emploi.

En suivant ces démarches administratives, vous pourrez cumuler votre activité d’auto-entrepreneur avec vos indemnités chômage. Cependant, il est important de rester vigilant quant au respect des règles en vigueur et de mettre à jour régulièrement votre situation auprès de Pôle Emploi.

cumul auto entrepreneur chômage

Ce schéma représente de manière visuelle les démarches à suivre pour cumuler votre statut d’auto-entrepreneur avec le chômage.

Conclusion

En conclusion, en tant qu’auto-entrepreneur en France, vous avez certains droits et informations clés à retenir pour concilier ce statut avec le chômage.

Tout d’abord, il est important de comprendre le régime micro-entrepreneur, qui est le statut dont relève l’auto-entrepreneur. Ce régime vous permet de développer votre activité tout en conservant la possibilité de percevoir des indemnités chômage si vous êtes éligible.

De plus, pour bénéficier des droits au chômage en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez respecter certaines conditions et restrictions, telles que le montant de vos revenus et le maintien de votre activité. Il est également essentiel de connaître les démarches administratives nécessaires pour cumuler vos activités d’auto-entrepreneur avec le chômage.

Enfin, gardez à l’esprit que tout changement de situation en tant qu’auto-entrepreneur peut avoir un impact sur le versement de vos indemnités chômage. Il est donc crucial de rester informé et de suivre les démarches appropriées pour éviter toute interruption de vos droits.

FAQ

Quels sont les avantages du statut d’auto-entrepreneur en ce qui concerne le chômage ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez la possibilité de cumuler vos revenus d’activité avec vos indemnités chômage, sous certaines conditions. Cela vous permet de continuer à bénéficier d’un complément de revenu tout en vous lançant dans votre projet entrepreneurial.

Comment puis-je devenir auto-entrepreneur tout en percevant des indemnités chômage ?

Pour devenir auto-entrepreneur tout en percevant des indemnités chômage, vous devez respecter certaines règles. Vous devez informer Pôle Emploi de votre intention de devenir auto-entrepreneur et les informer de la nature de votre projet. De plus, vous pouvez bénéficier de l’Accre (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise), qui vous permet de bénéficier d’une exonération partielle des charges sociales.

Quelles sont les conditions pour cumuler l’activité d’auto-entrepreneur avec les indemnités chômage ?

Pour cumuler l’activité d’auto-entrepreneur avec les indemnités chômage, vous devez respecter certaines conditions. Vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi, exercer votre activité en parallèle à temps partiel, ne pas dépasser certains seuils de revenus et respecter un certain plafond de chiffre d’affaires.

Comment mes revenus d’auto-entrepreneur impactent-ils le montant de mes indemnités chômage ?

Vos revenus d’auto-entrepreneur peuvent avoir un impact sur le montant de vos indemnités chômage. En général, si vos revenus d’activité dépassent un certain seuil, cela peut entraîner une réduction du montant de vos indemnités. Cependant, il est important de noter que toutes les activités d’auto-entrepreneur ne sont pas prises en compte dans le calcul des indemnités chômage.

Quels sont mes droits au chômage en tant qu’auto-entrepreneur ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez droit aux indemnités chômage si vous remplissez certaines conditions. Vous devez notamment avoir cotisé au moins 910 heures sur une période de 28 mois, dont 507 heures au cours des 12 derniers mois. De plus, vous devez être à la recherche d’un emploi et être en mesure de prouver votre activité d’auto-entrepreneur.

Quels sont les changements de situation en tant qu’auto-entrepreneur qui peuvent impacter mes indemnités chômage ?

Certains changements de situation en tant qu’auto-entrepreneur peuvent avoir un impact sur vos indemnités chômage. Par exemple, si vous cessez votre activité d’auto-entrepreneur, si vous dépassez les seuils de revenus autorisés, ou si vous changez de statut juridique, cela peut entraîner une modification de vos droits au chômage.

Quelles sont les démarches à suivre pour cumuler mes activités d’auto-entrepreneur avec le chômage ?

Pour cumuler vos activités d’auto-entrepreneur avec le chômage, vous devez effectuer certaines démarches. Vous devez informer Pôle Emploi de votre activité d’auto-entrepreneur, déclarer vos revenus mensuels et fournir toutes les informations nécessaires sur votre situation d’auto-entrepreneur, notamment votre chiffre d’affaires et vos charges.

Notez post
WAFA JA

Wafa Ja

Human explorer & Founder

Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j’ai testé (et approuvé) sur mon business ou celui de mes clients. Je partage aussi avec vous mes plus belles découvertes et leçons sur le marketing☺

auto entrepreneur creation

Création Auto Entrepreneur Simplifiée en 3 étapes

Auto entrepreneur création simplifiée en 3 étapes : démarches, l'inscription et la fiscalité. Vous avez décidé de vous lancer dans l'aventure...
auto entrepreneur urssaf

Guide complet Auto Entrepreneur URSSAF en 2024

Dans cette section, nous vous présenterons un guide complet sur le régime de l'auto entrepreneur URSSAF en 2024. Vous découvrirez les conseils, les...
créer son entreprise de consulting

Créer son entreprise de consulting en 7 étapes + 4 conseils d’experts

Vous souhaitez savoir comment créer son entreprise de consulting avec succès en France malgré la concurrence féroce  ? Dans cette première section,...
créer son entreprise de coaching

Créer son entreprise de coaching : 4 défis à surmonter

Dans cette section, vous découvrirez les étapes essentielles pour créer son entreprise de coaching. Nous vous donnerons des conseils pratiques sur...
créer son entreprise de cours particuliers

Créer son entreprise de cours particuliers : 4 prérequis avant de se lancer

Vous rêvez de créer votre propre entreprise de cours particuliers et de devenir un professeur indépendant ? Dans cet article, nous allons vous...
creer son entreprise bien etre

Créer son entreprise bien être : 5 stratégies, 7 conseils

Dans cette première section, nous vous présenterons un guide essentiel pour créer votre propre entreprise dans le domaine du bien-être (créer son...
créer son entreprise en étant salarié

Créer son entreprise en étant salarié : 10 démarches, droits, devoirs, formes…

Bienvenue dans cet article qui vous guidera à travers les étapes importantes pour créer votre entreprise tout en étant salarié. Vous avez un rêve...
créer son entreprise pour les nuls

Créer Son Entreprise Pour Les Nuls en 7 étapes clés

Dans cette première section, nous allons vous présenter un guide facile et pratique pour créer votre entreprise, même si vous êtes débutant (créer...
monter son entreprise coach sportif

4 erreurs à EVITER pour monter son entreprise Coach sportif

Dans cette section, nous vous présenterons un guide complet pour monter son entreprise coach sportif. Nous passerons en revue les étapes clés et les...
monter son entreprise auto entrepreneur

Comment monter son entreprise d’auto entrepreneur en 3 étapes ? URSAFF…

Dans cette section, vous découvrirez les informations essentielles et les étapes à suivre pour monter votre entreprise en tant qu'auto-entrepreneur...
lancer son entreprise chomage

Lancer son entreprise au chomage : Aides, démarches+10 conseils

Bien que le chômage puisse sembler être une période difficile, elle peut aussi être une opportunité pour créer son entreprise et réaliser ses rêves...
business en ligne débutant

7 étapes clés pour débuter Votre Business en Ligne en 2024

Si vous cherchez à démarrer un business en ligne débutant, vous êtes au bon endroit. Nous avons créé ce guide complet pour vous aider à comprendre...
Scalabilité la clé du succès pour votre business en ligne

Ne ratez pas le principe de scalabilité pour votre activité en ligne

  Les entreprises en ligne doivent être en mesure de s'adapter rapidement aux fluctuations du marché pour survivre et prospérer. C'est là...
Comment faire de l'argent sur internet

Les 3 secrets du succès : comment faire de l’argent sur internet en travaillant depuis chez vous ?

I. Comment faire de l'argent sur internet ? Qu’est-ce qu’un business sur internet ? Un business en ligne fait référence à toute activité commerciale...

3 business en ligne à lancer avant 2024 (taux de réussite 90 %) ?

En exclusivité : découvrez les 3 meilleurs business que vous pouvez répliquer pour devenir votre propre patron dès DEMAIN.

idée de business à lancer

LinkedIn
Share
WhatsApp